Pourquoi parle-t-on de complémentaire santé ?

La complémentaire santé est une aide proposée par des mutuelles ou des compagnies d’assurances, moyennant une cotisation. Au sens commun du terme, mutuelle santé et complémentaire santé signifient la même chose et proposent à peu près les mêmes garanties. La Sécurité sociale est l’assurance obligatoire à laquelle il faut adhérer afin de bénéficier des avantages sociaux. Toutes les personnes en activité, y compris les chômeurs, plus les étudiants et les retraités sont couverts par la Sécurité sociale . La complémentaire santé est facultative mais elle est recommandée dans la mesure où la Sécurité sociale ne prend pas en charge la totalité des frais liés à une maladie. On retrouve plusieurs institutions de mutuelle santé et les caractéristiques varient selon chacune d’elles. Les catégories socioprofessionnelles constituent également une caractéristique permettant à chaque personne de souscrire à la complémentaire santé qui lui convient le mieux. Cependant, des critères communs existent afin de rendre plus pratiques les services offerts par le système. Dans certains départements, il y a plus de choix que dans d’autres, et certaines mutuelles sont nationales.

Trouvez votre mutuelle dès maintenant !


 

Compléter la Sécurité sociale

Qu'est-ce qu'une complémentaire santé ?On parle de complémentaire santé parce que la Sécurité sociale ne prend que partiellement en charge les différents frais résultant de soins médicaux. Le rôle de la complémentaire santé est donc de prendre en charge la différence entre les frais déboursés et les frais remboursés : cette différence se nomme ticket modérateur. En effet, la Sécurité Sociale se base sur des tarifs forfaitaires de remboursement qui ne correspondent quasiment jamais aux dépenses réelles des malades. Selon les spécialités, comme chez le dentiste ou en ophtalmologie, les montants pris en charge par la Sécurité sociale sont minimes et la différence est importante. Pourtant, personne n’est à l’abri d’un coup dur ou de soins nécessitant une consultation spécialisée. Pour référence, les médicaments ne sont pas non plus complètement pris en charge par la Sécurité sociale ou même pas du tout ; en général, seuls 65% de leur montant sont remboursés. C’est pourquoi prendre une complémentaire santé est indispensable.

L’intérêt de la complémentaire santé

Telle une assurance, une cotisation est nécessaire pour bénéficier de la complémentaire santé. Elle est relativement abordable selon la formule choisie par le bénéficiaire. Elle présente des avantages pratiques comme le Tiers payant, un système permettant au malade ou à ses ayants droits de ne pas avancer l’argent, par exemple à la pharmacie ou chez l’opticien. Toujours selon la formule choisie, son budget mensuel peut se trouver inchangé ou très peu modifié lui permettant de continuer à faire face à d’autres obligations financières. La télé-transmission est une option proposée par les mutuelles ; la vie médicale du patient est alors allégée puisque tout est automatisé : fini la corvée des paperasses et des obligations administratives diverses. Il est important de noter que deux mutuelles peuvent être cumulées, si toutefois les remboursements ne dépassent pas la somme déboursée.

Des complémentaires santé adaptées à vos besoins

Plusieurs formules sont disponibles auprès des mutuelles santés et des compagnies d’assurances. Selon chaque catégorie socioprofessionnelle, l’assuré se voit proposer des packs différents. Ceux prévus pour les salariés ne correspondent pas aux étudiants par exemple. Aussi, le choix dépend de l’état de santé de l’intéressé et de sa famille. Ils varient d’un remboursement partiel à différentes échelles à un remboursement total.

Les malades chroniques et les grands malades bénéficient d’un remboursement total dans le cadre de leur affection longue durée : ils ne se retrouvent pas pénalisés à cause de la maladie. Ceux ayant un état de santé plus stable n’ont besoin de cotiser que pour le minimum proposé. Les choix peuvent aller de 100% à 400% de la base tarifaire de la Sécurité sociale. Sur mesure également, l’assuré peut choisir entre différentes options : un remboursement total de la pharmacie et aucun en matière d’ophtalmologie par exemple, si aucun problème dans ce domaine n’est à craindre. Pour des cas plus avancés, des assurances plus importantes sont possibles, dans ce cas, la cotisation est plus élevée mais garantissant des remboursements quasi intégraux. La maternité et les handicaps permanents peuvent bénéficier d’une complémentaire santé sur mesure. Pour les salariés des grandes entreprises l’employeur prend en charge une partie des cotisations de la complémentaire, le salarié choisit le niveau de remboursement et sa part de cotisation lui sera déduit de sa paie. De même pour les contrats individuels souscrits auprès d’une assurance privée, le souscripteur choisit le niveau de prestation et paie une cotisation mensuelle en fonction de ce niveau ; plus le niveau de remboursement est élevé, plus il paie cher sa mutuelle.