Pourquoi faut-il prendre une mutuelle santé ?

La Sécurité sociale, bien qu’elle prenne en charge une partie des frais liés aux dépenses de santé de chaque affilié, s’avère insuffisante. Souscrire à une mutuelle santé est la solution idéale pour éviter de payer ou du moins pour limiter le reste à charge, notamment en cas de dépassement d’honoraires qui restent à la charge de l’affilié. Beaucoup hésitent encore pourtant une mutuelle peut rembourser tous les frais avec les seules cotisations. Au-delà de cet aspect purement pécuniaire, les mutuelles offrent la conception d’une société basée sur des valeurs de partage et de souci de l’autre.

Trouvez votre mutuelle santé !


 

Pallier la faible participation de la Sécurité sociale

Qu'est ce qu'une mutuelle santé ?L’affiliation à la Sécurité sociale constitue le régime de base du système de protection sociale. Ce régime obligatoire comporte des insuffisances qu’il faudra pallier en ayant recours à une complémentaire santé. En effet, les remboursements de la Sécurité sociale s’effectuent selon des barèmes. En conséquence, les frais de soin ne sont pas toujours remboursés intégralement. Cette partie laissée à la charge de l’affilié constitue soit un ticket modérateur soit un dépassement d’honoraires.

Depuis février 2009, dans un souci de limiter les dépenses de la Sécurité sociale, il est obligatoire de désigner un médecin traitant. Ce dernier est chargé de définir le parcours de soins du cotisant. Il détermine également la nécessité des interventions auprès des spécialistes. Si cette mesure n’est pas appliquée, l’affilié ne bénéficiera que de 30% de son droit au remboursement. Face à ces contraintes, il est recommandé de souscrire à un régime complémentaire proposé par les assurances et les mutuelles surtout si les soins nécessaires ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale.

Le fonctionnement des assurances est réglementé par le Code des assurances. Il s’agit d’un organisme à but lucratif. Une vraie mutuelle, quant à elle, peut être membre de la Fédération nationale de la Mutualité Française. Elle est régie par le Code de la mutualité et fonctionne grâce aux cotisations de ses adhérents. Elle n’exerce pas d’activité commerciale : une mutuelle ne cherche pas à réaliser des bénéfices mais à «rendre service» grâce aux versements de ses membres.

Mutuelle ou assurance ?

Par rapport à l’assurance, la mutuelle présente de nombreux avantages qui séduisent. Sa dimension humaine mérite d’être mentionnée en premier. En effet, une mutuelle fonctionne selon des valeurs et principes basés sur la solidarité, l’entraide et la prévoyance. Ainsi, les conditions d’adhésion ne contiennent pas de formulaire sur l’état de santé de l’adhérent et une maladie récurrente n’entraîne pas une rupture de contrat. Toujours dans ce souci d’instaurer un véritable service d’entraide, la prise en charge de nombreux soins autorise un Tiers payant intégral. La communication au sein de la mutuelle est également privilégiée car celle-ci se veut être démocratique.

Une mutuelle est avant tout une société de personnes à but non lucratif. Le bien-être de ses adhérents est donc au centre de ses préoccupations alors que les considérations d’ordres commerciales sont les priorités des assurances. Ceci explique les tarifs parfois moins élevés par rapport à ceux des assurances. Il arrive même que les mutuelles accordent des réductions aux nouveaux adhérents : c’est le cas de la remise spéciale famille. De plus, une mutuelle ne « tolère » aucune discrimination ni exclusion. Les prises en charge sont effectuées sans tenir compte du montant des cotisations qui dépendent généralement des revenus de chaque membre. Tous les membres sont ainsi traités sur un même pied d’égalité

Concernant les prestations, les garanties proposées ne se contentent pas des prestations classiques. Un éventail de prise en charge est créé et celles-ci peuvent aller de la garde d’un enfant en cas hospitalisation d’un des parents aux aides ménagères. Autant d’offres à moindre coûts : le montant des cotisations est adapté aux besoins de chacun et à la situation personnelle (revenus, nombre de personnes à charges, etc.).

La mutuelle plus adaptée aux jeunes

Les mutuelles sont recommandées aux étudiants car les niveaux de couverture et les types de garanties sont plus avantageux et diversifiés que certaines offres des assurances. Au final, une mutuelle se présente comme une extension de la Sécurité sociale car les valeurs qui ont conduit à l’instauration de la protection sociale transparaissent à travers elle. Le caractère commercial des assurances leur permet moins de tenir ce rôle.